Le Prêt à taux zéro Plus en chute libre

26/07/2013 à 11:47 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Le Prêt à taux zéro Plus en chute libre
Le Prêt à taux zéro Plus en chute libre

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le prêt à taux zéro plus serait-il en voie de disparition ? S'il faut en croire les derniers chiffres communiqués par la Société de Gestion du Fonds de Garantie de l'Accession Sociale à la propriété (SGFGAS), le nombre de PTZ+ octroyés par les banques afficherait en effet un très net repli.

A l'occasion de son bilan trimestriel, la SGFGAS a fait état de l'importante correction enregistrée par le volume de prêts à taux zéro Plus souscrits par les ménages français au cours du 1er trimestre 2013. A l'heure où l'Observatoire Crédit Logement / CSA évoque une possible reprise du marché du prêt immobilier, le nombre de PTZ+ distribués sur les trois premiers mois de l'année ne se serait établi qu'à seulement 2846 unités.

Alimenté par les réformes successives dont le dispositif a fait l'objet, le déclin du PTZ Plus semble devoir se confirmer année après année et ce, en dépit du remaniement opéré par Cécile Duflot le 1er janvier dernier (remaniement révisant les plafonds de ressource et permettant aux emprunteurs de ne commencer le remboursement de leur crédit qu'après un certain nombre d'années). Prometteur, le dispositif avait réussi à séduire quelques 20.400 particuliers lors du 1er trimestre 2010 (année de son lancement) mais, crise oblige, n'aura finalement pas su maintenir ce cap (14.300 prêts accordés au 1er trimestre 2011 puis 10.600 sur la même période en 2012).

Si les réformes gouvernementales (notamment le recentrage du dispositif sur le seul immobilier neuf) n'ont pas épargné le Prêt à taux zéro Plus, la hausse des prix de l'immobilier semble également avoir fortement pesé sur les mauvais chiffres observés au fil des ans. Alors que le PTZ+ se voulait initialement être un dispositif d'accession à la propriété universel, les ménages modestes qui auraient pu constituer la plus grande part de sa cible ont progressivement été écartés de la course à l'achat par le niveau excessivement élevé du prix des logements.

Source :

Consulter toutes les actualités

Abonnez-vous au fil RSS Fil RSS Immobilier de PTZ Plus

Vos réactions

commentaire(s)



simulation credit foncier




Ex : Paris ou tapez un code
postal et choisissez la ville.

Calculer

D'après les informations que vous avez saisi, votre bien immobilier n'est pas éligible au PTZ+. Pour un logement ancien, il faut que le bien que vous allez acquérir appartienne à un organisme HLM.

D'après les informations que vous avez saisi, vous ne pouvez pas bénéficier du PTZ +. Le revenu fiscal de votre foyer dépasse les plafonds fixés pour l'obtention du PTZ +.

Le montant de votre PTZ+ s'élève à :

Vos mensualités de remboursement seront de :

  • /mois pendant ans.

Simulations personnalisées

Partagez
cette
page